événements À VENIR PASSEES
© Nicolas Daubanes
Labruguière / Hall C de la Tour ’La Tuilerie’
Vendredi 18 novembre 2011 17:30-20:30
Nicolas Daubanes
Labrugière

Prochainement, la ville de Labruguière verra disparaitre sa dernière barre d’immeuble HLM : progressivement les derniers occupants sont relogés ailleurs. Depuis deux ans la MJC, le collège « la montagne Noire » et l’Espace Photographique Arthur Batut ont engagé un travail intitulé « Collecte de mémoires » autour de la tour de « la Tuilerie ». Nicolas Daubanes a été invité en cette troisième et dernière année du projet.

La tour HLM « la Tuilerie » offre de son dernier étage le point de vue le plus haut sur Labruguière et alentours, elle concurrence même le clocher de l’église. Dans la prise en compte de la disparition programmée de ce point de vue et dans la continuité de son travail, qui s’appuie principalement sur les rapports mémoire et intimité, Nicolas propose de faire apparaître, au moyen d’un dispositif optique, « le sténopé » (qui est un dérivé de la caméra obscura), sur les murs et meubles opposés aux fenêtres, le paysage que les habitants voyaient depuis les appartements les plus élevés.

Les pièces d’habitations ont été transformées en chambres noires qui permettent de capter les images de l’extérieur. Une fois ce dispositif en place, l’artiste propose d’archiver les images légèrement floues et renversées, captées dans les intérieurs, vides, ou encore occupés.

Après la destruction de la barre d’immeuble, toutes les vues panoramiques perceptibles depuis la hauteur de ce bâtiment n’existeront que sur les photographies gardiennes de la mémoire. Les traces et souvenirs de la vue de Labruguière la plus culminante deviendront alors indissociables du point de vue lui même : les appartements.

Dates : le 18 novembre à 17h30

Lieu : ’,