conférences À VENIR PASSEES
© Connaissance de l'art contemporain
Saint-Amans-Soult / Le Tortill’art
Jeudi 2 octobre 2014 18:30-20:00
De Michel-Ange à Banksy : la renaissance des murs peints

Les rendez-vous proposés par Connaissance de l’art contemporain, animés par des historiens d’art passionnés et illustrés de projections vidéo, permettent de se familiariser avec l’art contemporain et d’approfondir ses connaissances. Ces rencontres privilégient une approche accessible à tous, à la rencontre des artistes, des œuvres, des idées… sans jamais oublier le plaisir de l’art.

Entrée libre

De Michel-Ange à Banksy : la renaissance des murs peints

De Diego Rivera à Jean-Michel Basquiat, Buren, Haring, Léger, Lewitt, Pignon-Ernest, Toroni, Varini…

« Votre second chapitre est très important, Marcus. Il doit être incisif et percutant.
- Comme quoi ?
- Comme à la boxe. Vous êtes droitier, mais en position de garde, c’est toujours votre poing gauche qui est en avant : le premier sonne votre adversaire, suivi d’un puissant enchaînement du droit qui l’assomme. C’est ce que devrait être votre chapitre 2 : une droite dans la mâchoire de vos lecteurs. »*

La peinture murale est un coup de poing au visage : du plafond de la Sixtine aux graffitis new-yorkais . En automne 2013, le Musée de l’Orangerie rend hommage à Frida Kahlo et Diego Rivera (09.09.2013-13.01.2014). Peintre mexicain connu pour ses fresques murales et pour son engagement politique, Diego Rivera servira d’introduction “musclée“ à ce second chapitre. Si tout a commencé par l’art pariétal, les fresques du Moyen-âge et de la Renaissance enseignèrent à l’humanité les grands récits bibliques et mythologiques. Aujourd’hui, la peinture a conquis l’espace public, glissant des nefs des églises aux frontons des quartiers populaires. La volonté de défier l’architecture, d’être au contact du plus grand nombre, poussa les courants artistiques nés après 1968 à se confronter à la pierre et au béton. En France, à partir de 1981, les commandes institutionnelles publiques amenèrent les critiques d’art à définir l’art mural comme « un art public, nouvel art populaire, art d’environnement, art communautaire… » L’émergence du graffiti et le développement du Street art, au cours des 40 dernières années, a porté au-devant de la scène de nouvelles pratiques… comme une gifle au goût du public. Les murs peints sont de retour.

* La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker, Ed. de Fallois/L’Âge d’Homme Grand prix du roman de l’Académie Française et Prix Goncourt des Lycéens 2012

Renseignements au 09 63 03 98 84 (Centre d’art Le LAIT) / 05 63 98 30 43 (Mairie St-Amans-Soult)

partenaires

Par l’association Connaissance de l’art contemporain

En partenariat avec la Ville de St-Amans-Soult et le Tortill’art