conférences À VENIR PASSEES
Albi / Musée Toulouse Lautrec
Lundi 6 juin 2016 15:00-16:30
L’ART CONTEMPORAIN expliqué à ma mère
AUTANT EN EMPORTE LE VENT : AIMER À CONTRETEMPS

De la maternité à l’immortalité dans l’art de 1945 à nos jours.
Le feuilleton : « l’art du futur et d’après ».

Par Christian Pallatier, historien de l’art, commissaire d’exposition et directeur de l’association Connaissance de l’art

Après avoir exploré les grandes capitales mondiales, les entrelacements des pratiques artistiques, les rapprochements entre art, économie, social et environnement, les médiums de l’art..., les conférences proposées cette année par l’association Connaissance de l’art, portent un regard sur l’évolution de certaines notions universelles en art contemporain, telles que la Beauté, l’enfance, le genre féminin et masculin, la mort.
Chaque conférence consacrera un épisode de 26 minutes aux principaux groupes, mouvements et tendances de l’art depuis 1945.

.............

La mort n’est plus ce qu’elle était. Dans nos sociétés occidentales, traversée par le fantasme d’immortalité et le déni de la mort au quotidien, la représentation de la mort ou de ses avatars revient en force. Dans les médias, elle est partout et elle est nulle part, nous sommes dans l’illusion qu’elle ne nous concerne pas. Il revient donc aux images de l’art de prendre le relais, de donner à penser autour de la mort. Y a-t-il continuité ou mutation dans la façon d’appréhender la mort et de la représenter ? Quel est le sens ou la fonction de l’universalité de ce thème ? Quels en sont les enjeux actuels ? Pour esquisser des réponses pertinentes, on doit observer l’autre face du réel. Comme la mort, les thèmes autour de la vie, de la femme, de la parturiente, de la mère, du nouveau-né et du couple mère-enfant sont des sujets de représentation depuis des siècles. Mais l’histoire semble s’être emballée tant les mutations sociétales ont été importantes. La prochaine étape des bouleversements introduits par le progrès scientifique sera sans doute l’ectogenèse, c’est-à-dire la gestation en dehors du corps humain. Pourra-t-on un jour se passer de nous ? Les artistes nous interpellent avec empressement sur ces sujets.

De Marina Abramovic à Jean-Michel Basquiat, James Lee Byars, Rineke Dijkstra, Damien Hirst, Niki de Saint Phalle, Laure Prouvost, Felix Gonzalez-Torres, Andy Warhol, Chen Zhen...

Auditorium du musée Toulouse-Lautrec
Palais de la Berbie - 81000 Albi

Tarifs
7 € le cours
Étudiants, demandeurs d’emploi, amis des musées, club des partenaires : 5,50 €
Groupe scolaire : 45 €
150 places disponibles

Renseignements :
09 63 03 98 84 (Centre d’art Le LAIT)
05 63 49 58 97 (musée Toulouse-Lautrec)
www.centredartlelait.com / www.museetoulouselautrec.net