conférences À VENIR PASSEES
© Pierrick Sorin
Albi / Musée Toulouse Lautrec
Lundi 4 février 15:00-16:30
La bonne posture est celle que l’on peut tenir...
… comique & pince-sans-rire

POSTURES D’ARTISTES !

Par Christian Pallatier, historien de l’art, critique et directeur de l’association Connaissance de l’art

La bonne posture est celle que l’on peut tenir indéfiniment ! Combien de temps peut-on tenir debout, marcher sans douleur ou peindre sans bouger ? Pour l’artiste comme pour nous, le facteur temps semble épuiser la « bonne posture », que l’on soit pince-sans-rire, franc-tireur, bâtisseur, iconoclaste ou philanthrope…

Pour cette nouvelle saison, nous avons pris le parti de figer les artistes dans telle ou telle attitude. Mais si l’on est attentif, la logique les fait, en moins de temps qu’il n’en faut pour se détendre, se retrouver dans la posture suivante. Contorsionnistes, ils ne perdent jamais l’occasion de nous emmêler les pinceaux et de brouiller les pistes. Mesdames, Messieurs les artistes, prenez la pause un instant ! L’image restera volontairement floue pour éviter tout jugement définitif et absolu.

Accessible, chacun de ces rendez-vous pourra sembler ludique, mais n’en sera pas moins fécond. Ensemble, ils révéleront la richesse des propositions des artistes contemporains et en appelleront à votre propre façon de percevoir, sans jamais s’interdire les retours dans l’histoire de l’art et la convocation d’autres domaines que celui de l’art proprement dit. Prendre ces rendez-vous, c’est choisir d’aborder l’art avec simplicité, sans simplification. En position !

Lundi 4 février 2019 : … comique & pince-sans-rire
De 15h à 16h30

L’Art incohérent tel qu’il se développe à la fin du XIXe siècle a fait, directement ou non, des émules dans l’art moderne et l’art contemporain. Des ready-mades de Duchamp à Fluxus et des irrévérences dadaïstes à Yves Klein et bien d’autres…, cette posture met en lumière l’incursion fréquente de la drôlerie dans un domaine dont elle a pourtant été exclue pendant des siècles, faute de convenir aux impératifs de sacralité imposés par les Beaux-Arts. Sans chercher à mettre en lumière un moment de rupture ni même une évolution, nous rebâtirons une histoire de l’art originale et jubilatoire, où le rire sera appréhendé à la fois en tant qu’instrument de résistance et fantastique ouvroir des possibles1. 

Faire preuve d’humour dans le temps présent est sans aucun doute une attitude nécessaire. L’humour a d’ailleurs toujours trouvé un écho particulier en art et sa résonance s’entend encore plus clairement en art contemporain. Le comique, qu’il soit de l’ordre de la dérision ou de la parodie, autorise le rire, mais un rire qui pivote vers l’inconfort et le malaise puisque l’on ignore souvent, devant certaines œuvres, comment rire - tant l’ambivalence marque l’utilisation qu’en font ces trois artistes et bien d’autres... Comme si l’humour revendiquait l’une des facultés essentielles de l’art : créer des zones de liberté où il est possible de se prononcer sur l’état du monde et d’y poser un regard caustique2.

1 in Le rire de l’art, 24 avril 2015, Denis Saint-Amand, blogs.mediapart.fr
2 in « Sans blague / No joke - La question de l’humour en art contemporain »

Artistes : Bruce Nauman - Eric Duyckaerts - Pierrick Sorin…

Auditorium du musée Toulouse-Lautrec
Palais de la Berbie - 81000 Albi
Tous les 1ers lundis du mois, de 15h à 16h30

Tarifs :
Tarif plein : 7 € la conférence
Tarif réduit : 5.50 € la conférence pour les Amis des Musées (Albi-Castres), étudiants, demandeurs d’emploi
Tarif groupe scolaire (sur inscription) : 52 €

150 places disponibles

Renseignements et inscriptions (uniquement pour les groupes scolaires)
09 63 03 98 84 - centredart@centredartlelait.com

05 63 49 58 97
http://www.musee-toulouse-lautrec.com

partenaires

En partenariat avec le musée Toulouse-Lautrec