conférences À VENIR PASSEES
© Jeff Koons
© Andy Goldsworthy
© Nils Udo
© Andy Goldsworthy
Albi, musée Toulouse-Lautrec
Lundi 8 juin 15:00-16:30
Reporté : Matériaux de l’art contemporain / Artiste/Artisan ? VÉGÉTAL

CE COURS EST REPORTÉ AU 7 DÉCEMBRE 2020

Terre, Textile, Céramique, Verre, Végétal
Par Christian Pallatier

Les artistes d’aujourd’hui ont-ils encore besoin de mains ? Jusqu’au XXe siècle, l’histoire de l’art apparaît comme une histoire de savoir-faire, de manuels, de recettes d’atelier. Terre, Textile, Céramique, Verre et Végétal seront les chapitres de la saison. Si l’art contemporain est multiple dans son expression artistique depuis Duchamp, il l’est également par les matériaux et composants utilisés, face à leur diversité, leur mode d’utilisation, et l’intention de l’artiste voire à la connaissance de l’esprit et de l’usage de l’œuvre. 
 
« Matériaux de l’art contemporain » est un projet particulièrement ancré dans la pluridisciplinarité qui montre l’art actuel sous des formes nouvelles, dans tous ses aspects (au sens littéral ou métaphorique), à partir de références qui ont mis en question les traditions des arts appliqués comme des arts plastiques (peinture, sculpture, architecture…) ou qui s’en sont emparées comme pour mieux les réinterpréter. 
 
Pour établir la façon dont l’histoire – l’une des histoires possibles – de certaines positions artistiques, esthétiques et philosophiques s’est développée dans les dernières décennies, nous nous attarderons sur les conditions préliminaires qui les ont rendues possibles, puis sur la façon dont elles ont été identifiées. Ce faisant, nous revisiterons les théories qui ont influé - et continuent à le faire - non seulement sur les conceptions esthétiques contemporaines, mais également et surtout sur l’art et la culture - sans pour autant décréter ce qui est bon ou mauvais en art, ce qui doit être considéré ou non comme de l’art.

Lundi 8 juin 2020 à 15h : VÉGÉTAL

De nombreux artistes contemporains ont recours au végétal dans leur pratique artistique. Suivant des modalités distinctes, le végétal est pour eux sujet, référent observé, modèle. Mais le végétal est aussi, et peut-être surtout, engagé dans les démarches des artistes, concrètement, tel un corps. Il sera selon les cas support de l’œuvre, outil à l’œuvre ou matière même de l’œuvre, déplaçant et questionnant le rapport du végétal et de sa représentation. L’art végétal conserve une vision du sublime et ses artistes partagent un même regard pour l’environnement. Les sentiments, le mystère et le secret sont souvent mis en avant. La nostalgie de la guérison du monde, de l’union des contraires en un tout harmonieux, la beauté et le mystère de la nature inspirent ces artistes empreints de sensibilité et favorisent l’émergence d’une culture de l’écologie.

Artistes présentés : Carole Benzaken, Jean-Marc Bustamante, Peter Doig, Max Ernst, Andy Goldsworthy, Paul Klee, Robert Mapplethorpe, Giuseppe Penone, Jose-Maria Sicilia, Bernard Simon Taryn, Simon Starling, Thomas Struth, Nils Udo, … …

Titulaire d’un DEA d’Histoire de l’art, Christian Pallatier est membre fondateur et directeur de l’association Connaissance de l’art contemporain depuis 1991. Commissaire d’exposition, il intervient également comme formateur dans diverses entreprises françaises (Caisse des dépôts, EDF-GDF, Peugeot-Citroën…). Il est l’auteur du Guid’arts Paris 2000.

Tarifs
Plein tarif 7 €
Tarif réduit (Étudiants, demandeurs d’emploi, Société des Amis du musée TL) 5,50 €
Groupe scolaire 52 €

Pour tout renseignement
Téléphone : 05 63 49 58 97
servicedespublics@museetoulouselautrec.com