expositions EN COURS À VENIR PASSEES
Le mode d'emploi de l'exposition 6.0
© Antoine Moreau
Antoine Moreau
L’exposition continue, l’exposition en continu
du lundi 5 mai 2008 au lundi 30 juin 2008

A la suite des expo­si­tions mode d’emploi n° 6.1(Brassac), 6.2 (Alban), 6.3 (Dourgne), 6.4(Labruguière) et 6.5 (Carmaux), les expo­si­tions mode d’emploi n°6.6 ( lycées La Borde Basse, Castres) et n°6.7 (Collège et Lycée Jeanne d’Arc, Mazamet) enté­ri­nent cette nou­velle expo­si­tion qui n’aura ni pro­prié­taire défi­ni­tif, ni point de chute final...

Rappel :

L’expo­si­tion mode d’emploi n °6 :
« J’ai peut-être aban­donné des pein­tu­res un peu par­tout depuis plus de 10 ans. Dans divers lieux publics ou privés. Il se trouve quel­ques pein­tu­res à l’abri des regards en région Midi-Pyrénées et par­ti­cu­liè­re­ment dans le dépar­te­ment du Tarn. »
L’expo­si­tion Mode d’emploi n°6 invite le visi­teur à aller à la recher­che des pein­tu­res cachées dans le dépar­te­ment.
Le prin­cipe est simple. Un mode d’emploi est dis­tri­bué au public pour qu’il puisse, selon des indi­ca­tions pré­ci­ses, décou­vrir les pein­tu­res. C’est un par­cours qui fait décou­vrir un endroit et mar­cher les visi­teurs. Au terme du par­cours, les par­ti­ci­pants sont invi­tés à décrire leur visite sur une feuille blan­che. Ces feuilles sur les­quel­les les visi­teurs peu­vent lais­ser une trace de leur visite sont pla­cées sous copy­left avec la Licence Art Libre : c’est à dire qu’elles sont libre­ment copia­bles, dif­fu­sa­bles et trans­for­ma­bles.

Selon Antoine Moreau,

« Aucune pein­ture à ce jour n’a été trou­vée. Des œuvres (des­sins, pein­tu­res, textes, objets) ont été créées et qui ren­dent compte de la pra­ti­que de l’expo­si­tion mode d’emploi n°6 : ce sont ces créa­tions là qui seront mon­trées lors d’une expo­si­tion pos­si­ble (comme les expo­si­tions 6.6 et 6.7 par exem­ple) ».

L’expo­si­tion conti­nue, l’expo­si­tion en continu expo­sera les copies des réa­li­sa­tions faites par des col­lè­giens d’Alban, Brassac, Carmaux, Dourgne et Labruguière, et par les visi­teurs de l’Exposition Mode d’emploi n°6.
Ce que le copy­left va per­met­tre avec la copie conforme (scan) des œuvres, c’est la pour­suite de l’expo­si­tion en fai­sant cir­cu­ler les copies des œuvres dans d’autres lieux :
« Elles sont confiées à des per­son­nes ou ins­ti­tu­tions qui sont inté­res­sées pour les accueillir et les expo­ser un temps donné. Et ainsi de suite, sans fin. Chez l’habi­tant (une œuvre), ou dans un lieu public, une entre­prise, une asso­cia­tion, une ins­ti­tu­tion (un ensem­ble d’œuvres). Les œuvres créées par les visi­teurs (essen­tiel­le­ment à ce jour, les élèves des col­lè­ges) sont en expo­si­tion conti­nue. Elles cir­cu­lent sans avoir de point de chute final, ni de pro­prié­taire défi­ni­tif.
L’expo­si­tion conti­nue en continu…… »

Ce sera l’occa­sion pour le public de pou­voir pro­lon­ger la créa­tion en copiant, dif­fu­sant et trans­for­mant les œuvres copy­lefts des autres visi­teurs et d’enri­chir l’expo­si­tion.
Un nou­veau mode d’emploi sera à dis­po­si­tion de chaque visi­teur lors de chaque expo­si­tion.