expositions EN COURS À VENIR PASSEES
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
© Elisabeth Deletang
Elisabeth Delétang
Côté cour / côté jardin
du vendredi 16 mai 2008 au samedi 17 mai 2008

Hôtel de Viviès, Castres

Commissariat Jackie-Ruth Meyer

L’oeuvre d’Elisabeth Delétang sen­si­ble et dis­crète, à la dimen­sion poé­ti­que et musi­cale s’ins­crit dans la jour­née « trans­ports de mots » orga­nisé en par­te­na­riat avec Lo Bolegason et dans le cadre de la nuit des Musées, événement natio­nal.

Vendredi 16 mai de 14h à 19h / Samedi 17 mai de 14h à 23h

Le centre d’art le LAIT inau­gure avec l’ins­tal­la­tion d’Elisabeth Delétang un nou­veau concept inti­tulé ‘un soir, une oeuvre". Inspiré des formes cour­tes de la danse, ce projet est une occa­sion sup­plé­men­taire de mon­trer des œuvres, de ren­contrer le public et de dia­lo­guer avec l’artiste.

Elisabeth Delétang née à Paris et vivant à Castres pré­sente une pre­mière série inti­tu­lée Visiteurs/ 2006.Il s’agit de 60 des­sins réa­li­sés au crayon et au cor­rec­teur blanc sur les tickets d’entrée du centre d’art. Le nombre d’oiseaux pré­sents sur chaque ticket cor­res­pond à celui des visi­teurs qui ont laissé ce ticket à l’accueil. Ces oiseaux ne sont pas une cari­ca­ture des visi­teurs, mais une trace de leur pas­sage et de leur façon d’être.

Cœurs de Pierre est une vidéo où appa­rais­sent suc­ces­si­ve­ment des pier­res en forme de cœur gla­nées par l’artiste au cours de ses péré­gri­na­tions. On entend je vous aime chu­choté, qui devient non plus un ensem­ble de mots mais un rythme, un flux.
Petites armes de l’ordi­naire ou com­ment la vio­lence s’incarne dans les objets les plus quo­ti­diens.

Dans le jardin,une ins­tal­la­tion sonore est à décou­vrir. Aphorismes et his­toi­res cour­tes se suc­cè­dent. Lecture et chant se croi­sent.

Un soir, une œuvre : Côté cour/côté jardin
Vendredi 16 mai de 14h à 19h / Samedi 17 mai de 14h à 23h

Max de Carvahlo, poète, tra­duc­teur et revuiste, né en 1961 à Rio de Janeiro. Il vit aujourd’hui à Mazamet. En 1985 il fonde la revue le Treizième dont les réfé­ren­ces seront Nerval, Trakl, Fargue, Campana, Rimbaud, Milosz, Daumal et Gilbert-Lecomte. Il a publié dans les revues Tout est sus­pect, (VWA), Noire et blan­che, La Revue des Revues, le Mâche Laurier, Agotem, Europe
Vendredi 16 mai à partir de19h. Lecture d’une sélec­tion de ses textes.

Comme un fes­ti­val. Musique et poésie. Rencontre-débat avec Lo Bolegason
Samedi 17 mai de 14h à 18h

ressources

cp_elisabeth_deletang, 39.7 ko

dp_elisabeth_deletang, 39.7 ko