expositions EN COURS À VENIR PASSEES
© Mirela Popa (performance)
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
© Mirela Popa
Mirela Popa
Résidence et dissidence
du mercredi 22 octobre 2003 au vendredi 12 décembre 2003

Pôle d’art contem­po­rain Ac. C, Cité Scolaire Bellevue

Commissariat : Jackie-Ruth Meyer

Cimaise et Portique

Héritière de l’his­toire qui a marqué son pays d’ori­gine, Mirela Popa a pro­posé un tra­vail où le passé se mêle au pré­sent, le condi­tionne ; avec ce cons­tat d’inca­pa­cité à se déga­ger de ce passé marqué par la dic­ta­ture, les inter­dits. La pho­to­gra­phie et l’ins­tal­la­tion sont les médias uti­li­sés pour inter­ro­ger les ter­ri­toi­res idéo­lo­gi­ques et leurs fron­tiè­res de l’est à l’ouest. Elle convo­que son auto­bio­gra­phie pour par­cou­rir des his­toi­res et des pay­sa­ges dans les­quels opère la mémoire col­lec­tive. Pour le ver­nis­sage Mirela orches­tra un per­for­mance inti­tu­lée Transilvania mon amour en com­pa­gnie de sa mère venue de Roumanie. Alliant cui­sine tra­di­tion­nelle et acte poli­ti­que elles concoc­tè­rent à partir de plus de 20 kilos de viande crue des micii (plat popu­laire rou­main), recons­ti­tuant dans l’enceinte du lycée une cui­sine col­lec­tive.

Production d’œuvres : Mirela Popa